fren
14
Mai.
2021

C’est quoi la farine de paille ?

 

La farine de paille est spécialement conçue pour la litière du bétail et est obtenue après avoir broyé et moulé de la paille de blé. Cette substance de première qualité est biodégradable et 100 % naturelle, et s’inscrit ainsi dans le cadre d’une démarche de la protection environnementale. Elle améliore le confort des animaux, simplifie l’entretien de la litière, réduit l’humidité, limite les pododermatites, évite la propagation des odeurs désagréables et des vapeurs d’ammoniac. L’hygiène de l’habitat et « l’alimentation du bétail » étant des priorités, l’usage d’un tel produit est une nécessité. Pour information, la farine de paille est encore appelée paille de blé moulue.

 

L’importance de l’utilisation d’une bonne litière

 

Dans l’élevage des vaches laitières, le confort et l’alimentation occupent une place importante car ils ont une influence sur la production de lait. Pour une meilleure hygiène du logement des animaux, les logettes doivent être aménagées et assainies. En effet, un espace confortable, sec et propre contribue à un environnement de qualité. Sachant que l’utilisation d’une litière adaptée compte parmi les solutions qui permettent de préserver ledit environnement, les fermiers optent généralement pour la farine de paille (il s’agit d’un produit de première qualité et avec un grand pouvoir absorbant). Étant donné qu’elle déséquilibre l’hygrométrie et la température, l’humidité est susceptible de causer des troubles respiratoires. Les déchets et les déjections polluent l’habitat et favorisent le développement des bactéries, ce qui a de graves conséquences sur la santé des vaches. De leur côté, les urines, les excréments et les déjections endommagent les poils des animaux et provoquent leur chute. Pour garantir la santé des bovins, il est essentiel d’opter pour une litière comme la farine de paille.

Pourquoi utiliser de la farine de paille ?

 

L’une des principales caractéristiques de la farine de paille, litière de qualité par excellence, se trouve dans sa capacité à maintenir une logette sèche pendant une longue période. En plus de cela, elle doit procurer un meilleur niveau de confort aux vaches et être en mesure d’absorber une quantité importante d’humidité.Bien que des matières organiques comme les copeaux de bois, les sciures et les pailles soient appréciées pour leurs prix attractifs, elles sont malheureusement abrasives et offensives a(en particulier pour les mamelles et les jarrets).

La farine de paille se présente comme l’alternative idéale auxdites matières et ne cesse de séduire davantage de fermiers au fil des années. Elle s’impose progressivement comme « l’asséchant » et le désinfectant par excellence pour les logettes, est sans poussières et ne contient pas des fibres tranchantes et dures. De plus, elle améliore le couchage et est appréciée pour sa souplesse, sa finesse et sa douceur. Tout cela lui permet ainsi d’avoir un exceptionnel pouvoir absorbant (pour information, sa capacité d’absorption peut atteindre la barre des 450 %).

Dans le domaine des litières, certains producteurs estiment que la « farine de paille » est sans le moindre doute le meilleur compromis pour l’élevage du bétail sur terre battue. Elle a des propriétés antidérapantes, ne colle pas sur les animaux, n’adhère pas sur les tapis et les maintient au sec pendant longtemps, évite les risques de formation d’humidité et assure une aération optimale. L’utilisation de la farine de paille rend aussi les animaux plus propres et permet d’obtenir un fumier de meilleure qualité (ce qui ravit les personnes qui insèrent leurs propres lisiers dans les plantations). Elle augmente également la teneur de matières organiques dans le sol et joue un rôle important dans « l’alimentation du bétail ».